THÈME : Santé au quotidien

Octobre Rose

Chaque année en France, près de 60 000 personnes sont diagnostiquées du cancer du sein : c’est la première cause de décès par cancer chez la femme. Cette année la situation sanitaire a poussé certains établissements à reporter des opérations et à ne se concentrer que sur les cas les plus graves. Si la recherche a bien avancé ces dernières années pour offrir une plus grande espérance de vie aux personnes atteintes, le cancer du sein revêt en réalité différentes formes, plus ou moins agressives. Il demeure donc en partie méconnu, et doit encore faire l’objet de recherches approfondies. C’est qu’il revêt de nombreuses formes et est donc plus ou moins grave selon les cas.

 

Le mois d’Octobre est comme chaque année l’occasion de rappeler l’importance de la lutte contre le cancer du sein. Octobre rose, lancé en 1994 à l’initiative du groupe Estée Lauder était cette année un peu particulier, puisque nombre des évènements habituellement lancés dans le cours du mois ne pouvaient avoir lieu ! Qu’à cela ne tienne, les associations en question se sont organisées cette année pour faire vivre l’évènement malgré les conditions sanitaires restrictives. Cette année, l’accent a été mis sur le dépistage précoce. L’association Ruban rose met notamment le cap dans sa communication sur le soutien à la recherche, la prévention, la diffusion de l’information et l’accompagnement des malades.

 

L’Institut national du cancer estime que 15 à 21% des décès par cancer du sein pourraient être évités par le dépistage organisé… d’où la nécessité de faire de la prévention, pour donner à chacune et chacun les moyens de rester vigilant et de détecter suffisamment tôt tout élément suspect.

En partenariat avec : orpea-image