THÈME : HÉBERGEMENT

Les thérapies non médicamenteuses, un vrai plus

Les personnes âgées sont les plus grosses consommatrices de médicaments (anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères, anti-inflammatoires ce qui peut créer des accidents ou provoquer des chutes. En effet, 10% des hospitalisations des plus de 65 ans, et 20% chez les plus de 80 ans et plus, sont dues à des accidents iatrogènes.

Les thérapeutiques non médicamenteuses sont un ensemble des techniques de soins d’approches environnementales et d’approches humaines.

Ces approches favorisent le bien-être, en développant les potentialités du patient, et en limitant les troubles du comportement : elles sont vecteurs d’éveil de la mémoire, de liens sociaux, de communication en recherchant d’autres modes d’expression que le langage, mais aussi de détente et de relaxation permettant de calmer les angoisses ou les troubles du comportement engendrés par certaines maladies. Ces ateliers thérapeutiques accompagnent les soins quotidiens et sont animés par des  professionnels diplômés (selon les établissements, des psychologues, neuropsychologues, psychomotricien, APA, art-thérapeutes, assistants de soins en gérontologie … qu’ils soient salariés ou intervenants extérieurs). Cette pratique se fait en collaboration avec le corps médical avec la volonté de valoriser et de professionnaliser cette approche de soins.

Quelques exemples:

Snoezelen
Lancé aux Pays-Bas il y a un peu plus de 40 ans, le concept Snoezelen permet principalement la stimulation des sens, la relaxation du patient, la communication, l’échange. Cette approche multi sensorielle permet de développer une connaissance de la personne dans l’appréhension qu’il peut avoir de l’environnement. L’utilisation de cette technique est souvent accompagnée d’un toucher relationnel afin d’accentuer la sensation de bien-être.

Les jardins d’agrément, les fleurs et les légumes vous font du bien!
Les stimulations sensorielles passent également par les jardins d’agrément aménagés pour les résidents. L’aspect thérapeutique du jardin permet la stimulation de l’ouïe, l’odorat, la vue. Les couleurs des végétaux, les formes du jardin, les senteurs sont favorables à l’apaisement.
Ce lieu  favorise la relation, crée un lieu de convivialité, est un prétexte de sortie, et permet la création d’espace de communication privilégié pour les résidents. C’est aussi pour eux une manière de ressentir une forme de responsabilité et un but.

L’aromathérapie, une efficacité réelle
L’aromathérapie consiste à utiliser les composants aromatiques des plantes sous forme d’huiles essentielles pour soigner certains maux.
Elles sont utilisées principalement pour des massages prodigués par des kinésithérapeutes ou dans des diffuseurs dans lesquelles les huiles essentielles s’évaporent.

L’art-thérapie, un outil de bien-être !
L’art-thérapie est en plein développement chez les seniors et reconnue par de nombreux scientifiques depuis de nombreuses années.
Le principe est de dévoiler le potentiel artistique d’une personne dans un but thérapeutique. Pas besoin d’avoir du talent ! L’art thérapeute s’appuie sur les goûts, les envies, les humeurs, la personnalité, les capacités physiques, mentales et sociales du résident.
Les objectifs thérapeutiques des ateliers d’art-thérapie visent à rétablir des facultés d’expression, de communication et de relation du résident afin d’améliorer sa qualité de vie. En effet, la confiance, l’estime et l’affirmation de soi peuvent être altérées par la maladie ou le handicap. L’art-thérapeute est là pour raviver, restaurer et rééduquer la saveur existentielle de la personne au moyen d’activités artistiques adaptées.
L’art-thérapeute s’appuie sur différentes techniques : le chant, la musique, l’art-plastique, la peinture,  la danse…

Balnéothérapie et Art-thérapie, des moments de détente et de partage bénéfiques pour le bien-être

L’activité motrice, l’activité physique adaptée, c’est pour tous à tous les âges !
L’activité physique adaptée à chaque situation permet de prévenir les risques de dépendances physiques et les risques de chutes.
En plus du contact humain, d’une sensation de bien-être, l’activité physique permet un entretien musculaire, un  travail d’équilibre, de  retrouver le plaisir du mouvement, de stimuler l’attention et  la concentration, de maintenir ou de reprendre une confiance en soi.
Lors de vos recherches d’un EHPAD, renseignez-vous sur les programmes d’activités physiques ou de gymnastique douce proposés.

Autres articles conseillés

Inscription newsletter